MyArtMag

l'art est une fenetre ouverte sur le monde

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

The Settlers #Estuaire 23 août, 2013

Classé dans : Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 14:56

Zoom sur The Settlers de Sarah Sze 

Et non vous n’êtes pas dans la savane ni dans un zoo mais à Bouguenais / Port Lavigne !

Les « colons » sont à découvrir dans les 3 plus grands arbres de ce domaine naturel, alors levez bien la tête ^^

Maman aide bébé ours à grimper :

The Settlers #Estuaire dans Nantes p10307501

La sieste d’un Jaguar après son repas :

p1030753 dans une oeuvre et une histoire

Ouistitis ! :

p1030759

Le noir ressort de la verdure et le naturalisme des sculptures est saisissant. L’œuvre de Sze nous invite à redécouvrir un chemin de nature au bord de la Loire. Elle joue avec l’idée du retour à l’état sauvage. Settlers date de l’édition 2012 d’Estuaire et reflète le travail de Sarah Sze. Cette artiste américaine sculpte avec légèreté et joue avec les contradictions. Ses œuvres, souvent monumentales, sont toujours à découvrir dans un contexte paysager ou architectural.

Pour y accéder rien de tel qu’une marche à pied le long de la Loire. De 16 à 35m à pied du parking, l’œuvre est difficilement accessible pour les personnes à mobilité réduite.

Chaussez vos baskets !

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Le Jardin Etoilé #Estuaire 18 août, 2013

Classé dans : Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 10:02

Zoom sur le Jardin étoilé :

Le Jardin Etoilé #Estuaire dans Nantes jardin-etoile

A Paimboeuf, le long de l’Estuaire de la Loire, venez découvrir le Jardin étoilé de Kinya Maruyama. C’est un lieu magique où promenade, jeux et méditation sont au rendez-vous. 

Cette œuvre d’Estuaire date de la 1ère édition en 2007 mais a connue de nombreuses étapes. L’année 2010 fut difficile pour elle, détruite en partie par la tempête Xynthia puis incendiée. C’est une œuvre qui se veut évolutive et participative.

jardin-etoile-2 dans une oeuvre et une histoire

Ce jardin a été réalisé en Workshop avec des matériaux vernaculaires de la région surtout. En effet, c’est un travail d’équipe. Ont participé : l’école publique Louis Pergaud, l’école privée du Sacré Cœur, le collège Louise Michel, le lycée professionnel Albert Chassagne ainsi que le lycée Louis Brossaud de Saint-Nazaire et les Écoles supérieures d’architecture de Tokyo, de Nantes et de Versailles. Il sert d’ailleurs depuis de lieu d’exposition pour les travaux des élèves.

tour-des-filles

L’artiste-architecte-paysagiste Maruyama a imaginé ce jardin en travaillant sur les constellations de la Grande Ourse et sur les 4 points cardinaux. Les bases ont été posées en 2007 et en 2012 le jardin est inscrit dans son élément naturel. C’est le lieu de rencontre entre la culture occidentale et asiatique. Il offre également un point de vue exceptionnel sur la Loire du haut de ses tours : la tour des garçons et la tour des filles !

http://www.dailymotion.com/video/x8ov8d

Info pratique : accessible 7J/7 gratuitement mais peut praticable pour les fauteuils roulants.     

Un grand moment à partager en famille avant la fin des vacances !       

 

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Le Pendule #Estuaire 13 août, 2013

Classé dans : Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 9:06

Zoom sur le Pendule de Roman Signer

 

Le Pendule #Estuaire  dans Nantes p1030745

Découvrez cette œuvre d’Estuaire à Rezé et plus spécifiquement dans le petit village de Trentmoult. Rien de tel pour s’y rendre que d’emprunter le Navibus depuis Gare maritime.

Cette commande publique date de l’édition 2009 d’Estuaire.

Roman Signer a trouvé l’inspiration face à cette centrale de béton désaffectée de la fin des années 60. Cet artiste poétique et mondialement connu pour ses performances.

p1030747-224x300 dans une oeuvre et une histoire

On est ici face à une horloge sans aiguille. Un pendule qui marque la lente déchéance du bâtiment et la course inéluctable du temps. Elle rythme aussi le flux incessant de la Loire.

N’hésitez pas à aller vous promener à Trentemoult, lieu idéal de ballade, de détente en terrasse et de découvertes artistiques !

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Serpentine Rouge #Estuaire 8 août, 2013

Classé dans : Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 14:44

Zoom sur l’œuvre Estuaire de Jimmie Durham : Serpentine Rouge !

Serpentine Rouge #Estuaire dans Nantes p1030761

« Mais qu’est-ce que c’est que ça ? » demande un enfant à sa mère sur la Croisière Estuaire.

Et bien c’est un tube rouge composé de tubulures et il mesure 40m de long.

C’est une créature industrielle, un serpent qui sort de la Loire, rampe sur le ponton et nous fait face, gueule ouverte.

C’est un Léviathan.

C’est un conduit pour l’imagination.

C’est une allégorie du Fleuve.

C’est un rappel de l’architecture industriel d’Indre et de son activité économique.

Bref c’est une œuvre Estuaire, de l’édition 2009, située à Indre, à la sortie de Nantes. Un temps sans nom, c’est aujourd’hui la Serpentine Rouge ! Elle est visible en bateau bien sûr mais également de l’embarcadère du bac à Basse-Indre. Et c’est une visite gratuite ^^

p1030762-224x300 dans une oeuvre et une histoire

Quelques mots sur son auteur : Jimmie Durham (1940 à aujourd’hui) est un artiste d’origine Cherokee militant. Son œuvre est protéiforme. Il utilise pour cela des objets communs, jetés ou trouvé le plus souvent. Ses œuvres sont réputées pour cultiver l’étrangeté. Il joue sur les mots, le langage et les images pour nous transporter dans un monde imaginaire. Il créé des rapprochements inattendus. Durham n’appartient à aucun mouvement artistique et traverse les catégories. C’est un artiste libre.

Petit + : elle est repeinte régulièrement depuis sa création pour garder sa flamboyante couleur rouge. La preuve : la vidéo promotionnelle Voyage à Nantes de 2013 avec Julien Doré.

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Bonne fête à toutes les mamans ! 26 mai, 2013

Classé dans : une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 11:24

Dimanche 26 mai 2013, c’est la Fête des mères ^^

Pour cet évènement annuel, j’ai choisi de vous montrer une œuvre de Toulouse Lautrec : la mère de l’artiste, comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec, en train de prendre son petit déjeuner au château Malromé.

Bonne fête à toutes les mamans ! dans une oeuvre et une histoire mere-de-lartiste-toulouse-lautrec-268x300

Toulouse Lautrec est un peintre souvent méconnu et décrié. Aristocrate né à Albi en 1864, il du lutter toute sa vie contre une santé plus que fragile. Pour cela, il se jeta à corps perdu dans son travail : le dessin. Ses peintures et lithographies le rendirent célèbre notamment ses affiches sur Montmartre. Il peint en effet sa vie : les bordels et Montmartre.

On le place régulièrement dans les impressionnistes mais son style très sarcastique est assez inclassable. Il a annoncé le fauvisme et l’expressionnisme.

Ce tableau date de 1883 et est conservé par le Musée d’Albi. C’est le début de sa carrière. Il est alors très influencé par Manet et les impressionnistes. La peinture est claire et lumineuse. Un réalisme se dégage de la scène. Sa mère, sujet du tableau, assise devant sa tasse est mise en valeur par sa position dans le tableau. Cela montre la maitrise de son art et des proportions. On y découvre aussi une mère tendre et pensive.

Il délaissa très vite se genre de peinture assez lisse pour une palette et des sujets plus sombre et moderne. Mais ceci est une autre histoire !

Une vrai complicité existait entre le peintre et sa mère comme le montre ce portrait. A la fin de sa vie, malade, il se réfugia près de sa mère dans ce même château en Gironde où il mourut en 1901. C’est sa mère qui donna au Musée d’Albi les œuvres de son fils. Ce musée est aujourd’hui le Musée Toulouse Lautrec.

Pour plus d’informations voir le site du Musée d’Albi.

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

En quête de Nantes n°3 17 avril, 2013

En quête de Nantes est de retour !

En quête de Nantes n°3 dans actualités de l'art quete-nantes-decouvrons-patrimoines-ville-1434152_0-300x214

      C’est reparti ! Les visites guidées gratuites et les cafés-rencontres, organisés par la Direction du patrimoine et de l’archéologie de la Ville de Nantes, nous content cette fois l’histoire de la Manufacture des Tabacs de Nantes.

       Pourquoi la Manu (c’est comme ca que tous les nantais la nomme !) ? Car elle a 30 ans, enfin pas elle qui est ouverte en 1862 mais sa réhabilitation qui date de 1983.

J’ai assisté hier à la première visite guidée sur l’histoire de la Manufacture des Tabacs et j’ai découvert un endroit magnifique, rempli d’histoire et aux multiples témoins de son passé industriel.

Je vous ferais un article sur la Manu et sa réhabilitation après le cycle de visites et de conférences. Pour l’instant vous devez vous contenter du programme et j’espère qu’il vous donnera, comme à moi, envie d’y aller.

Les prochaines dates pour tout connaitre de la Manufacture :

  • Mardi 14 mai : De la manufacture des Tabacs à la Manu (1974-1983)

                                   – 18h30-19h30 : visite guidée : la réhabilitation de la manufacture

                                   – 19h30-20h30 : Café rencontre : les acteurs de la réhabilitation et le regard porté aujourd’hui sur le site (Il sera animé par mon ancien prof de patrimoine industriel : M. Kerouanton)

  • Samedi 15 juin : La Manu en fête : fête du quartier de 14h à minuit et visites guidées de la Manu à 14h, 15h30 et 17h

  • Mardi 18 juinDes œuvres d’art qui révèlent l’histoire

                                   – 18h30-19h30 : visite guidée : les œuvres d’art de la Manu

                                   – 19h30-20h30 : café rencontre : quand la création devient patrimoine

  • Samedi 22 juin : le P’tit bal ambulant

                                -16h : visite guidée de la Manu

                                – 17h30 : le P’tit bal : bal inspiré de la littérature ouvrière

  • Samedi 14 et dimanche 15 septembre : Journées du Patrimoine
  • Mardi 15 octobre : La Manu aujourd’hui, quels regards ?

                                – 18h30-19h30 : Parcours « sensible »

                    – 19h30-20h30 : Café rencontre : habiter, fréquenter, travailler dans un patrimoine industriel réhabilité…ça change quelque chose ?

Voici le programme en PDF :

fichier pdf Enquetenantesmanu13

Tout est en accès libre et gratuit.

Pour les visites : RDV devant l’entrée des services municipaux de la Manu, 11 boulevard de Stalingrad.

Pour les cafés rencontres : RDV dans la salle de conférence de la Manu, 10bis boulevard de Stalingrad.

Je finirais ce billet par vous dire que vous pouvez visiter par vous même la Manu toute l’année (c’est un espace public). Un parcours patrimonial en 6 étapes a été installé, un dépliant « laissez-vous conter la Manu » a été créé ainsi qu’une signalétique présentant les œuvres d’art contemporain de la Manu.

 

Bonnes visites à tous et laissez moi vos commentaires sur la Manu ^^

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Poissons d’Avril 1 avril, 2013

Aujourd’hui c’est le 1er Avril, vous venez de faire la chasse aux œufs et accrochez des petits poissons partout ?!

Pour rester dans le thème je vais vous faire découvrir, ce jour, un tableau d’un de mes artistes favori : Nature morte avec poissons rouges de Roy Lichtenstein, 1974. Il se trouve actuellement au Musée d’art de Philadelphie.

Poissons d'Avril dans actualités de l'art poisson-rouge

    Cette huile sur toile est une nature morte. L’expression nature morte désigne un sujet constitué d’objets inanimés (fruits, fleurs, vases, etc.) ou d’animaux morts, puis, par métonymie, une œuvre (en peinture ou en photographie, etc …). Roy revisite la nature morte par le Pop Art. En effet c’est l’un des artistes le plus important de ce mouvement. Ses œuvres s’inspirent de la publicité et de l’imagerie populaire de son époque, ainsi que des « comics ». Il décrit son style comme  « aussi artificiel que possible ».

    Habituellement Roy modifie une image tirée d’une bande dessinée mais ici il modifie une image tirée d’un tableau de Matisse. Matisse a, en effet, peint une série de tableaux avec Poissons rouges, ci-contre, Poisson rouge et palette, Matisse, 1914. poisson-rouge-et-palette lichtenstein dans histoire de l'art

Il utilise la technique  typographique de l’image imprimée. Il a transformé l’œuvre de Matisse en vignette de bande dessinée. Elle devient une image de masse : réduction des formes à l’état de silhouette, simplification des lignes, contours nettes et couleurs simples, vives et plates. On retrouve ici la marque de fabrique de Roy Lichtenstein : la trame typographique (effet de texture que l’on retrouve dans le bocal) qui apparait habituellement lorsqu’on agrandit une image imprimée.

Nature morte avec poissons rouges est représentative de l’œuvre de Roy dans les années 1970. Il commence à tourner son attention vers la « grande » peinture qu’il traite tout de même à sa manière Pop art. On lui connait notamment Nature morte cubiste aux cartes à jouer de 1974.

Et tout ceci n’est pas un poisson d’Avril !!!

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Pour la Journée de la Femme : portrait de Frida Kahlo 8 mars, 2013

Classé dans : histoire de l'art,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 12:54

Nous célébrons ce jour, le 8 mars, la journée internationale de la femme !

Bon j’ai jamais vu l’intérêt de ce jour mais il me parait propice pour vous présenter mon artiste féminine préférée : la peintre Frida Kahlo.

Pour la Journée de la Femme : portrait de Frida Kahlo dans histoire de l'art kahlo-frida-1931-sized

Son mari, le peintre Diego Rivera, a dit d’elle « C’est la première fois dans l’histoire de l’art qu’une femme exprime avec une totale sincérité, dépouillée et [...] féroce, les faits et détails qui concernent exclusivement la femme« 

Frida Kahlo (1907-1954) est une très célèbre peintre mexicaine. Atteinte de poliomyélite et grièvement blessée dans un accident de bus avant ses 20 ans, la vie de Frida est remplie de douleur. C’est clouée dans son lit après de multiples opérations que la jeune fille qui voulait devenir médecin se tourne vers la peinture. Pour l’aider, ses parents installent au-dessus de son lit un miroir pour qu’elle puisse se servir de son reflet comme modèle. C’est surement le déclencheur de sa passion pour les autoportraits. Sur près de 145 tableaux plus de 50 sont des autoportraits.

Plus que la douleur, c’est sa force qui transparait dans ses œuvres. Grande idéologue, elle adhère au parti communiste et milite pour l’émancipation de la femme.  Elle vit aussi des amours passionnés, notamment avec le peintre Diego Rivera qui devient son mari.

Célèbre de son vivant, sa consécration survint lors d’une exposition à New-York en 1938 consacrée à elle. Celle-ci fut organisée par André Breton l’un de ses plus grand fan.

Frida Kahlo s’inscrit dans le mouvement muraliste et celui du réalisme européen. Pour information le muralisme célèbre la culture mexicaine et ses racines précolombiennes dans des œuvres de grands formats, réalisées collectivement, dans des lieux publics

 

frida-kahlo-la-colonne-brisee kahlo dans une oeuvre et une histoire

Ce tableau de 1944 porte le titre révélateur de La colonne brisée. Frida créa cette œuvre durant l’age d’or de sa carrière. En effet, après l’exposition de New York elle croule sous les commandes. A tel point que cela altère sa santé. Ses douleurs au dos sont insupportables et elle doit remettre un corset pour soutenir sa colonne vertébrale.

Tout cela transparait dans ce saisissant autoportrait de Frida. Un désert en arrière-plan nous indique sa solitude. Elle en premier plan, reconnaissable par ses sourcils en V, est immobile comme figée. Toute sa vie peut se lire dans ce tableau. Son corps est fendu en deux et ne tient que grâce à un corset. La colonne vertébrale est remplacée par une véritable colonne architectonique brisée comme l’est sa vie. La douleur physique et morale est suggérée par les clous et les larmes qui coulent abondamment sur son visage.

Et pourtant malgré tout cela on voit sa force et sa ténacité. Elle nous regarde droit dans les yeux, la tête haute. Le corset et les clous peuvent nous faire penser à une réparation.

Ce tableau magnifiquement dur nous résume cet artiste à la perfection !

 

Pour plus de renseignement sur Frida Kahlo RDV sur le site officiel de la peintre : http://www.fkahlo.com/

 

 !!!! Je vous invite fortement à regarder le film Frida Kahlo de Julie Taymor datant de 2002. Salma Hayek y joue une saisissante Frida. Le film est magnifique et retrace à la perfection la vie de cet artiste hors du commun. !!!!

Bonne journée à tous et surtout à mes homologues féminines car il paraît que c’est notre journée ^^

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Monte-meubles de Erlich 14 août, 2012

Classé dans : actualités de l'art,Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 13:42

Le Voyage à Nantes tire bientôt ca révérence … Et oui le 19 aout c’est ce dimanche, alors il n’y a plus de temps à perdre !

         Aujourd’hui je vais vous parler d’une oeuvre surprenante se trouvant depuis le 15 juin, place du Bouffay à Nantes. Cette oeuvre c’est le Monte-Meubles, l’ultime déménagement de Léandro Erlich. Elle embellie à merveille cette place vivante de Nantes et met en valeur le patrimoine de ce secteur sauvegardé. 

Monte-meubles de Erlich dans actualités de l'art maison-van5

      Erlich est un artiste contemporain Argentin qui aime interroger et dérouter notre perception du réel. Il sème le doute par des jeux de miroirs, des trompe-l’oeil…

maison-van3 dans Nantes

     Ici, son installation représente une partie de façade d’immeuble suspendue à 10m du sol ! Cette façade est une copie de celles des immeubles de la place du Bouffay. Architecturalement parlant c’est bluffant ! On se demande comment cette façade tient ?! On se pose mille questions en regardant cette oeuvre et c’est ce que recherche Erlich. D’un côté, on est nez à nez avec un monte-meubles contenant table et chaises et de l’autre côté, on découvre l’intérieur de l’appartement (enfin ce qu’il en reste !)

maison-van dans une oeuvre et une histoire

RDV donc place du Bouffay où une médiatrice du Voyage à Nantes vous attend ! Elle sera ravie de vous faire partager l’histoire de cette oeuvre et de cette place. Et ce quartier de Nantes a encore d’autre chose à vous offrir… Mais ceci est une autre histoire !

 

 
  • Accueil
  • > une oeuvre et une histoire

Lunar Tree 29 juillet, 2012

Classé dans : Nantes,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 9:52

Lunar Tree dans Nantes lunar4-225x300  Vous avez déjà entendu parler d’Estuaire ? Mais si … cette aventure artistique en trois      épisodes (2007, 2009, 2012) ! Pour cette manifestation, plus de 30 oeuvres ont été réalisées  in situ, à Nantes, Saint Nazaire et sur les 60 km de l’estuaire de la Loire qui les relient.  Certaines sont pérennes et d’autres éphémères. Je vais aujourd’hui vous présenter Lunar  Tree, une oeuvre pérenne pour Estuaire 2012 !

lunar-272x300 dans une oeuvre et une histoire

   

Si vous vous êtes promené dernièrement sur l’Ile de Nantes ou sur la Butte Sainte Anne, près du Square Maurice Schwob, vous avez dû être surpris par un grand arbre blanc. Cet arbre, c’est la première sculpture autonome de Mrzyk et Moriceau, Lunar Tree. Les amateurs d’art contemporain connaissent ces artistes, issues de l’école des Beaux-arts de Nantes. Pour Estuaire, ils avaient déjà réalisé l’une des chambres du château du Pé, Est-il bien prudent d’envoyer des messages aux extra-terrestres ? Célèbres pour leurs dessins, ils nous étonnes ici par cette sculpture qui prend la forme d’une arbre mort, d’un blanc immaculé, de 12 m de haut.

lunar31-1024x768

     Lunar Tree est visible de jour comme de nuit, de l’Ile de Nantes et du square Maurice-schwob (butte sainte Anne). En effet, le jour, sa blancheur éclatante se détache du fleuve et la nuit, un halo lumineux émane de ses branches. On ne peut cependant pas approcher de la sculpture, se trouvant en bout de falaise ! C’est bien évidemment gratuit… alors qu’est ce que vous attendez ?

 

lunar21-1024x768

A la semaine prochaine, pour un nouvel épisode du Voyage à Nantes/Estuaire (enfin si j’ai le temps ^^)…

 

 

123
 
 

L'atelier de Néonat |
Bienvenue sur baolculture L... |
lestoilesdeso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mme de Pompadour
| les lutins ethnic
| Le Salon d'Anderson