MyArtMag

l'art est une fenetre ouverte sur le monde

 

Le château de Maintenon 19 juillet, 2014

Classé dans : patrimoine français — MyArtMag @ 20:40

Cet été, j’ai posé mes valises en région Centre et plus particulièrement en Eure et Loir (Chartres notamment). C’est pourquoi je souhaite vous présenter aujourd’hui le plus beau château de ce département : le château de Maintenon.

 WP_20140711_002

Ce château se trouve à Maintenon, à 18 km de Chartres ou comme l’a écrit Madame de Maintenon (favorite et femme secrète de Louis XIV) : « C’est un gros château au bout d’un gros bourg, à 14 lieux de Paris, 10 de Versailles et 4 de Chartres.« 

C’est le Conseil Général d’Eure et Loir qui a le plaisir de vous accueillir dans ces murs, tous les jours durant l’été de 10h30 à 19h et même certaines nuits avec un spectacle nocturne. Et pourtant ce joyaux est encore privé et appartient à la fondation Mansart.

Le château de Maintenon dans patrimoine français wp_20140714_001-1024x574

wp_20140630_001-168x300 dans patrimoine français

Ce château a plus de 600 ans d’histoire et d’architecture. Il reste une tour carré du XIIIème siècle, les tours rondes en briques du XVème, les ailes renaissances et de l’époque de Louis XIV et les aménagement du 19ème sans oublier les restaurations de l’après 2nd GM. De nombreux appartements se visitent notamment les appartements de la célèbre Madame de Maintenon et la chambre de Louis XIV (il est en effet venu à plusieurs reprises). Les collections de meubles, tableaux et objets sont magnifiques. Vous pouvez aussi vous promener dans le nouveau jardin à la française recréé l’année dernière sur des plans de Le Nôtre (vous les avez peut-être vu dans l’émission Top Chef) et vous promener le long de l’Eure jusqu’à l’Aqueduc, véritable caprice de louis XIV.

Je ne saurais que vous conseiller de vous rendre en ce lieu magique et de préférence du mercredi au dimanche à 15h pour profiter de la visite guidée. Un véritable voyage dans le temps vous attend !

Flash info : guettez l’émission de Secret d’histoire sur « l’incroyable ascension de Madame de Maintenon » qui devrait arriver sur nos écrans en aout ou en septembre (cette émission a été tournée en partie à Maintenon !)

 

 

En quête de Nantes n°3 17 avril, 2013

En quête de Nantes est de retour !

En quête de Nantes n°3 dans actualités de l'art quete-nantes-decouvrons-patrimoines-ville-1434152_0-300x214

      C’est reparti ! Les visites guidées gratuites et les cafés-rencontres, organisés par la Direction du patrimoine et de l’archéologie de la Ville de Nantes, nous content cette fois l’histoire de la Manufacture des Tabacs de Nantes.

       Pourquoi la Manu (c’est comme ca que tous les nantais la nomme !) ? Car elle a 30 ans, enfin pas elle qui est ouverte en 1862 mais sa réhabilitation qui date de 1983.

J’ai assisté hier à la première visite guidée sur l’histoire de la Manufacture des Tabacs et j’ai découvert un endroit magnifique, rempli d’histoire et aux multiples témoins de son passé industriel.

Je vous ferais un article sur la Manu et sa réhabilitation après le cycle de visites et de conférences. Pour l’instant vous devez vous contenter du programme et j’espère qu’il vous donnera, comme à moi, envie d’y aller.

Les prochaines dates pour tout connaitre de la Manufacture :

  • Mardi 14 mai : De la manufacture des Tabacs à la Manu (1974-1983)

                                   – 18h30-19h30 : visite guidée : la réhabilitation de la manufacture

                                   – 19h30-20h30 : Café rencontre : les acteurs de la réhabilitation et le regard porté aujourd’hui sur le site (Il sera animé par mon ancien prof de patrimoine industriel : M. Kerouanton)

  • Samedi 15 juin : La Manu en fête : fête du quartier de 14h à minuit et visites guidées de la Manu à 14h, 15h30 et 17h

  • Mardi 18 juinDes œuvres d’art qui révèlent l’histoire

                                   – 18h30-19h30 : visite guidée : les œuvres d’art de la Manu

                                   – 19h30-20h30 : café rencontre : quand la création devient patrimoine

  • Samedi 22 juin : le P’tit bal ambulant

                                -16h : visite guidée de la Manu

                                – 17h30 : le P’tit bal : bal inspiré de la littérature ouvrière

  • Samedi 14 et dimanche 15 septembre : Journées du Patrimoine
  • Mardi 15 octobre : La Manu aujourd’hui, quels regards ?

                                – 18h30-19h30 : Parcours « sensible »

                    – 19h30-20h30 : Café rencontre : habiter, fréquenter, travailler dans un patrimoine industriel réhabilité…ça change quelque chose ?

Voici le programme en PDF :

fichier pdf Enquetenantesmanu13

Tout est en accès libre et gratuit.

Pour les visites : RDV devant l’entrée des services municipaux de la Manu, 11 boulevard de Stalingrad.

Pour les cafés rencontres : RDV dans la salle de conférence de la Manu, 10bis boulevard de Stalingrad.

Je finirais ce billet par vous dire que vous pouvez visiter par vous même la Manu toute l’année (c’est un espace public). Un parcours patrimonial en 6 étapes a été installé, un dépliant « laissez-vous conter la Manu » a été créé ainsi qu’une signalétique présentant les œuvres d’art contemporain de la Manu.

 

Bonnes visites à tous et laissez moi vos commentaires sur la Manu ^^

 

 

Paris en péril… documentaire de 1965 23 janvier, 2013

Classé dans : patrimoine français — MyArtMag @ 19:00
Image de prévisualisation YouTube

 J’espère que ce petit documentaire de 25min vous a plu moi j’ai adoré !

 

 

Le musée des arts et métiers de Paris 18 décembre, 2012

Classé dans : histoire de l'art,patrimoine français — MyArtMag @ 13:02

Cela faisait un moment que je voulais vous parler du Musée des arts et métiers de Paris que j’ai visité aux vacances de la Toussaint.

Cet immense musée dédié comme son nom l’indique aux arts et métiers se situe au 60 rue Réaumur à Paris. Ne recherchez pas un bâtiment de musée classique ! En effet, il prend place dans l’ancienne abbaye Saint Martin des Champs !

Le musée des arts et métiers de Paris dans histoire de l'art p1030050-225x300p1030084-225x300 dans patrimoine français

 

 Un peu d’histoire :

- Une basilique funéraire mérovingienne précéda Saint Martin des Champs

- 1059 : édification de Saint Martin des Champs

- Fin 11ème siècle l’abbaye est transformée en prieuré

- 12ème- 13ème s agrandissement et travaux sous le signe du gothique

- La révolution décime Saint Martin des Champs

- 1794 : l’abbé Henri Grégoire expose un projet d’envergure : la création d’un conservatoire des arts et métiers, un dépôt de machines, modèles, outils, dessins, descriptions et livres dans tous les genres d’arts et métiers. Ce conservatoire voit le jour et est très vite doté d’une opulente collection. Mais l’édifice a besoin de sérieux travaux pour ouvrir au public.

- 1802 : les galeries des Arts et métiers ouvrent leur porte. Des démonstrateurs expliquent aux visiteurs le fonctionnement des machines exposées.

- 1850-1870 : restauration de l’église gothique et réhabilitation ce celle-ci en une usine gothique ou église à vapeur. En effet, elle sert alors de hall d’exposition !

- 1990 : début des derniers grands travaux de restauration du Musée. À travers 7 grands domaines et 4 périodes-clefs, l’exposition permanente de plus de 6 000 objets reflète les facettes les plus variées de l’histoire des techniques. L’itinéraire couvre 3 niveaux, avant d’aboutir à cette chapelle mythique des Arts et Métiers, restaurée dans toute sa fraîcheur du siècle dernier.

p1030068-225x300

p1030079-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis sur le musée :

Je vous le conseil, il est vraiment excellent. Bien sur il est très grand et donc il faut prévoir du temps pour la visite. Il faut aussi aimer l’histoire et les inventions très diverses. Les enfants apprécient beaucoup ce musée leur montrant notamment l’ancêtre de la TV, du téléphone ou encore de l’ordinateur. La scénographie est très bien faite et on trouve des outils de médiation pour tous les gouts : écrans tactiles, fiches explicatives, jeux pédagogiques manuels …

Je vous conseil également leur exposition temporaire : Et l’homme … créa le robot ouvert jusqu’au 3 mars.

img_4883-300x225

 Infos pratiques :

Il est ouvert du mardi au dimanche inclus, de 10 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h 30.

Le plein tarif est à 6,50 euros et le tarif réduit à 4,50 euros. La gratuité est accordée notamment  aux -26 ans, le 1er dimanche de chaque mois et le jeudi à partir de 18h.

img_4873-300x225

Pour plus de renseignements RDV sur le site du musée !

 

 

En Quête de Nantes 19 octobre, 2012

Classé dans : actualités de l'art,Nantes,patrimoine français — MyArtMag @ 16:12

Nantais, amateurs et passionnés d’art ce billet est pour vous !

La Ville de Nantes organise pour égayer vos soirées et vos week end des rencontres/visites sur le thème de la restauration du patrimoine. Ces rendez-vous culturels sont aussi l’occasion de rencontrer une partie de l’équipe de la Direction du patrimoine et de l’archéologie de la Ville de Nantes et des professionnels de la restauration du patrimoine (Architecte des bâtiments de France, relieurs…).

En Quête de Nantes dans actualités de l'art hostellerie-des-jacobins-84x150Le Mardi 16 octobre, j’ai eu la chance d’assister à une visite guidée, d’immeubles d’habitations proches de la cathédrale, animée par deux architectes de la Ville. On a eu, entre autre, la chance de pénétrer dans des cours privées ressemblant étrangement à des petites rues. L’architecte Pierluigi Pericolo nous a exposé le chantier de restauration du 15 rue Mathelin Rodier. Dans un deuxième temps, à 19h15, un « café-rencontre » (qui n’avait hélas pas de café !) était organisé au Château des Ducs de Bretagne. Alain Tournaire, Architecte des bâtiments de France nous a expliqué pendant une heure les enjeux actuels inhérent à la restauration du patrimoine architectural privé. Deux chantier nous ont été exposés : le 4-5-6 place du Pilori et l’Hostellerie des Jacobins. Ce sont tous deux des chantiers exemplaires de restauration. En effet, les travaux ont été exécutés dans les règles d’arts dans le but de maintenir les dispositions d’origines.

Il reste encore 3 RDV et je n’ai qu’une chose à vous dire n’hésitez pas !

Samedi 17 Octobre, 14h-18h : portes ouvertes de la Loco 141R1199 restaurée [RDV établissement SNCF - 2 rue du Pont de l'Arche]

Jeudi 29 novembre, 18h30-19h30 : visite de l’atelier de reliure des ouvrages du patrimoine [RDV à la médiathèque Jacques Demy, inscrivez-vous  : bm-pat@mairie-nantes.fr]

                                 19h30-20h30 : café rencontre, la restauration des affiches [RDV Théâtre Graslin]

Samedi 15 décembre, 16h-18h : Le réveil du grand orgue de Saint-Clément [RDV église Saint-Clément, 39 rue du Maréchal Joffre]

Voici le programme détaillé :fichier pdf EnquetedenantesProgramme2012_2Trimestre

Racontez-moi en commentaire vos impressions sur ces rendez-vous culturels !

 

 

Le Jardin des Plantes de Nantes 27 septembre, 2012

Classé dans : Nantes,patrimoine français — MyArtMag @ 16:30

Aujourd’hui on se met au vert … petit tour d’horizon au Jardin des Plantes de Nantes !

————————————————————————————————————————————————————-

L’histoire de cet havre de paix, en plein cœur de la ville, remonte au 17ème siècle avec la création du jardin botanique des apothicaires nantais près de l’actuelle rue du Calvaire.

Mais il faut attendre 1806 pour que ce jardin, de 7 hectares, s’installe à son emplacement actuelle (face à la gare Nord). Le pauvre avait subit bien des déconvenues entre temps.

Mr Hectot, directeur du jardin, le réserve aux classes aisées et aux amateurs de botanique. Il faut attendre 1829 pour que la Ville de Nantes l’ouvre au public.

Le Jardin des Plantes de Nantes dans Nantes P1020794-1024x767

C’est à Ecorchard, directeur du Jardin à partir de 1840 et pendant 40 ans, que l’on doit le visage actuel d’un des plus beau Jardin botanique français. Ce magnifique jardin à l’anglaise à hélas perdu sa perspective avec la construction de la gare !

P1020798-300x225 jardin des plantes dans patrimoine français

     Néanmoins il y en a pour tous les goûts : petites iles, plans d’eau, cascade, montagne, chemins  ombragés, plages vertes, pataugeoires, bac à sable géant, fontaine du XIXème siècle (célèbre fontaine Wallace!), salon de thé, jeu de piste pour les enfants, animaux (enclos aux chèvres), petit manège… Et pour ceux qui n’aiment pas visiter seuls, le Jardin propose régulièrement des visites historiques du jardin et de ses serres. La serre de cactacées datant de 1982 achève la construction du Jardin des Plantes de Nantes.

jdp7 Nantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

¨

Le Jardin des Plantes accueille régulièrement des évènements culturels : expositions, concerts, lectures..

Ici c’est l’une des oeuvre du Voyage à Nantes (été 2012)

jardin_des_plantes

Pour plus d’informations : http://www.jardins.nantes.fr/lettre/jardin_des_plantes.htm

 

 

Maison de Jules Verne à Amiens 21 mai, 2012

Classé dans : patrimoine français — MyArtMag @ 12:09

Bonjour à tous,

Voici le dernier volet de ma saga sur Jules Verne…Direction le musée/maison Jules Verne à Amiens !

 

Maison de Jules Verne à Amiens dans patrimoine français images1-199x300

La vie de Jules Verne, c’est 20 ans à Nantes, 23 ans à Paris et 34 ans à Amiens, 61063 habitants, comme il l’a écrit dans sa Géographie illustrée de la France.

Marié en 1857 à l’amiénoise Honorine de Viane, il s’installe en 1871 dans la ville d’origine de sa femme, avec leur fils Michel et les deux filles d’Honorine. Il y mène une vie bourgeoise bien rangée. Il oscille entre mondanité et travail dans son cabinet. Il est élu conseiller municipal d’Amiens en 1888. Il est chargé du théatre, qu’il fréquente beaucoup. Il prononce des discours pour la distributions des prix au lycée et inaugure le cirque en 1889. Dans son discours il dit à quel point il aime cette ville : « Nous autres, bons Amiénois, c’est que nous l’aimons, notre place Longueville, un peu trop chaude l’été, un peu trop froide l’hiver ! »

La maison de Jules Verne se trouve au 2, rue Charles-Dubois à Amiens. Cette maison d’écrivain a été rénové et ouverte au publique en 2006. C’ est l’une des plus belles maisons d’écrivain ouvertes au public en Europe. Elle vient d’obtenir le label Maison des illustres ! Du rez-de-chaussée au grenier (9 pièces visitables), la Maison évoque à travers 700 livres et objets la personnalité, les sources d’inspiration et les souvenirs de Jules Verne. On y retrouve l’atmosphère authentique d’un hôtel particulier d’Amiens avec son mobilier du XIXe siècle. Sur quatre étages, les visiteurs peuvent découvrir son histoire et celle de ses habitants, mais également l’histoire des personnages nés ici dans l’imaginaire d’un écrivain dont l’œuvre se lit encore aujourd’hui sur toute la planète. C’est un véritable lieu de mémoire. L’équipe du musée vous propose des visites guidées en costumes par des personnages sortis de l’œuvre et de la vie de Jules Verne, des jeux en famille autour des romans de l’écrivain le dimanche, des soirées littéraires et rencontres avec artistes, poètes et écrivains, des spectacles contés, des conférences thématiques…

images11-300x198 dans patrimoine français

Le Musée est ouvert du -15 avril au 14 octobre les lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h – 12h30 et 14h-18h30 et les samedi et dimanche 11h-18h30. Le mardi : 14h-18h30
-15 octobre au 14 avril les lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h – 12h30 et 14h-18h, les samedi et dimanche 14h-18h et il est fermé le mardi

Ce musée est géré par Amiens Métropole et par le Centre International Jules Verne, autre lieu emblématique d’Amiens pour les Verniens !

Pour plus de renseignements sur la Maison Jules Verne :maisondejulesverne(@)amiens-metropole.com

Alors si vous ne savez pas où aller le week end prochain…Tous à Amiens ! 

 

 

 

OHLALA Loire Atlantique 26 octobre, 2011

Classé dans : actualités de l'art,patrimoine français — MyArtMag @ 10:19

Bonjour à tous cela fait longtemps !

Ce post sera consacré aux familles et aux enfants.

J’ai découvert le programme OHLALA quelle aventure de Loire Atlantique et je souhaite vous le faire partager.

 

 

OHLALA Loire Atlantique dans actualités de l'art ohlala

 

Quelques explications sont de mises  : 

   Sous se programme se trouve une série de sites culturels. Tous ces sites possèdent des livrets jeux et activités spéciales pour vos enfants. Le tout étant de rendre ludique et amusant les sorties culturelles. Et oui il n’y a rien de mieux que d’apprendre en s’amusant et de ressortir de là avec son 1er diplome.

Je vais maintenant vous citer quelque uns de ces sites situés en Loire Atlantique :

La Maison de la foret à Le Gavre : animations pour les 5-15 ans dans la nature et livrets jeux « colorie la foret », « les chasseurs de dragons », « un vol à la maison de la foret? ». venez vite découvrir les animaux sauvages, les arbres, les plantes et l’histoire et la gestion des bois.

Le Parc de la Garenne Lemot à Gétigné pour les amateurs d’espaces verts. 

Le Grand parc des légendes sur la route de Saint Père en Retz à Frossay

Le chateau d’Oudon avec ses visites guidées et ses livrets jeux « chasseur de fantôme » et « chercheur de trésors »

Terre de Sel à Guérande avec les visites des marais salants.

Zoo de la Boissière du Doré, sur la piste du monde sauvage. Venez nourrir les animaux et découvrir le nouveau Rhinocéros blanc. 

Le Chateau de Careil à Guérande où le temps s’est arrété au 16ème siècle. 

Au Chateau de Ranrouet à Herbignac, le Moyen Age vous dévoile ses secrets culinaires. 

Le chateau de Clisson sur les traces des chevaliers. 

Le chateau de Chateaubriant pour se plonger dans le Moyen Age

L’abbatiale de Saint Philbert de Grand Lieu où vous retournez en enfance. 

Jouez à l’agent secret de la 2nd Guerre mondiale au Grand Blockaus de Batz sur Mer

La Porte St Michel sur les remparts de Guérande avec un jeu de piste « Mystère au temps des chevaliers ». 

La Maison de la Mariée à Saint Joachim

Le musée du Vignoble Nantais à Le Pallet

Escal’Atlantique à St Nazaire avec des livrets jeux « carnets de bord » et « carnet de voyage ». 

L’Océarium du Croisic

Le sémaphore de la Ponte Saint Gildas à Préfailles pour une visite exceptionnelle d’un phare. 

Le musée Jules Verne à Nantes avec ses animations pendants les vacances et ses livrets jeux « écrivain » et « explorateur ». 

 

Voilà avec tous cela vous avez de quoi occuper vos bambins pendant les vacances !

Bonnes visites à tous
 

 

 

Le chateau de chaumont sur Loire 2 28 août, 2011

Classé dans : Histoire,histoire de l'art,patrimoine français — MyArtMag @ 16:10

Bonjour à tous !

Reprenons l’histoire de ce magnifique chateau à la fin du 19ème siècle. 

img1907.jpg   

   Celui ci a été racheté en 1875 par Marie-Charlotte Constance Say, héritière des raffineries de sucre Say. Ce sera la dernière propriétaire privée de Chaumont. La même année, elle a épousé le prince Amédée de Broglie et le couple princier va considérablement transformer le chateau pour le rendre digne de leur rang. En effet, une grande partie des souverains et artistes d’Europe et d’Orient, se sont rendus en ces lieux. 

De nombreux travaux vont etre effectués entre 1875 et 1900. Ils vont faire appel à l’architecte Paul-Ernest Sanson. On lui doit la restauration du chateau et la conception des détails des appartements privés, qu’il adapte aux exigences du confort moderne. Il aménage aussi l’appartement historique au 1er étage de l’aile Est (chambre dite de Ruggieri, dite de Catherine de Médicis, dite de Diane de Poitiers, la salle du conseil et celle des gardes. 

img2022.jpg    

    On doit aussi à cet architecte les écuries du chateau. Elles doivent être les plus somptueuses et les plus luxueuses d’Europe. Deux écuries sont édifiés : l’une pour la famille et une plus petite pour les invités. L’ensemble est fait en brique et pierre tous en reprenant le vocabulaire architectural du chateau. 

img1897.jpg     C‘est au couple princier que l’on doit aussi la création du parc d’agrément à l’anglaise, conçu par Henri Duchène à partir de 1884 et la ferme modèle datant de 1903. Le parc actuel de 21 hectares n’est qu’une petite partie du parc des Broglie. Cependant il accueil depuis 1992 un splendide concours de jardin dont je vous montrerais bientôt les photos. 

      Bon concluons maintenant ! Suite à de mauvais investissements puis à la mort du prince, Chaumont sur Loire est lourdement hypothéqué. La princesse va vendre meubles, tapisseries et objets précieux. 

     En 1938, l’Etat exproprie la princesse et récupère le domaine. Puis en 2008, le chateau devient propriété de la région Centre. 

Voilà, je vous invite bien sur à vous rendre dans ce chateau qui, bien que l’un des moins connus des chateaux de la Loire est magnifique.

 

 

Le chateau de chaumont sur Loire 1 27 août, 2011

Classé dans : Histoire,histoire de l'art,patrimoine français — MyArtMag @ 13:51

img1908.jpg  

 

    Le chateau de Chaumont sur Loire est fondé vers l’an 1000 par Eudes 1e, comte de Blois, pour surveiller la frontière entre le comté de Blois et d’Anjou. C’est alors une forteresse médiévale. Suite à un mariage en 1054, le chateau passe dans la famille d’Amboise pour 5 siècles. 

 

 

 

 

 Du Moyen-Age à la Renaissance : 

    En 1465, Louis XI fait raser et bruler Chaumont pour punir son duc impliqué dans la « ligue de Bien Public). Mais ses descendants Charles Ier puis Charles II le reconstruisent. A cette époque cette famille est puissante et proche du pouvoir. George d’Amboise, légat du pape et conseillé de Louis XII est l’un des 1er à introduire en France le gout Italien à travers Chaumont. Et Charles II d’Amboise est le 1er français à passer commande auprès de Léonard de Vinci dont il fait venir l’élève Andrea Solario en 1507. 

Du côté de l’architecture :

- 1468-1481 : création de l’aile Nord, ouest et début de l’aile Sud et de la tour d’Amboise. C’est un style encore défensif avec les chemins de ronde et les machicoulis.

- 1498-1511 : édification de la chapelle, de la tour St Nicolas, l’aile est, le chatelet d’entrée, l’escalier d’honneur et l’aile Sud, dans un style Italien (coquille et feuillage). 

De Catherine de Médicis à Diane de Poitiers

    La reine Catherine de Médicis, épouse d’Henri II achète le chateau en 1550. Elle utilise probablement chaumont comme RDV de chasse et comme étape entre les chateaux de Blois et d’Amboise. Selon la légende c’est à Chaumont que le célèbre astrologue Cosimo Ruggieri prédit à la reine la fin de la dynastie des Valois au profit de celle des Bourbons. Et il lui aurait montré dans un miroir les visages des 3 fils de la reine destinés à régner. 

img1915.jpg   En 1559, à la mort d’Henri II, Catherine voulant reprendre le chateau de Chenonceau à Diane de Poitiers, le lui échange contre Chaumont. 

    Diane de Poitiers ne fait que des séjours ponctuels à Chaumont mais elle poursuit la construction du chateau jusqu’à sa mort en 1566. Elle y a fait édifié le chemin de ronde à machicoulis du chatelet d’entrée de l’aile orientale et de la tour St Nicolas. Elle appose également ses chiffres et emblèmes ( D entrelacés, arc et carquois, cors de chasse et croissants de lune). Sa fille est la 1ère à manifester le désir de doter le chateau d’un parc mais sa mort mais fin à ce projet.  

Les Lumières et le romantisme : 

img1998.jpg    Ces époques sont marqués à Chaumont par Jacques Donatien le Ray, intendant des Invalides de Louis XVI et Germaine de Stael, femme de lettres des 18è-19è siècle. 

   Le 1er achète le chateau en 1750. Il termine l’aile Sud et détruit la Nord jugée trop vétuste. Il crée ainsi une grande terrasse offrant l’un des plus beaux panoramas sur la Loire. Le chateau perd alors son aspect défensif pour devenir une demeure d’agrément pré-romantique. 

   Quant à Germaine de Stae, elle séjourne à Chaumont en 1810 afin de corriger et surveiller l’impression de son livre  » De l’Allemagne » à Tours. Le groupe de Coppet l’accompagne. 

 

 

 

Voilà pour aujourd’hui, demain nous verrons la suite de l’histoire de ce magnifique chateau de la Loire.

Bon samedi à tous et bonne lecture. 

Ps: laissez des commentaires ! Merci d’avance

 

 

1234
 
 

L'atelier de Néonat |
Bienvenue sur baolculture L... |
lestoilesdeso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mme de Pompadour
| les lutins ethnic
| Le Salon d'Anderson