MyArtMag

l'art est une fenetre ouverte sur le monde

 

Pour la Journée de la Femme : portrait de Frida Kahlo 8 mars, 2013

Classé dans : histoire de l'art,une oeuvre et une histoire — MyArtMag @ 12:54

Nous célébrons ce jour, le 8 mars, la journée internationale de la femme !

Bon j’ai jamais vu l’intérêt de ce jour mais il me parait propice pour vous présenter mon artiste féminine préférée : la peintre Frida Kahlo.

Pour la Journée de la Femme : portrait de Frida Kahlo dans histoire de l'art kahlo-frida-1931-sized

Son mari, le peintre Diego Rivera, a dit d’elle « C’est la première fois dans l’histoire de l’art qu’une femme exprime avec une totale sincérité, dépouillée et [...] féroce, les faits et détails qui concernent exclusivement la femme« 

Frida Kahlo (1907-1954) est une très célèbre peintre mexicaine. Atteinte de poliomyélite et grièvement blessée dans un accident de bus avant ses 20 ans, la vie de Frida est remplie de douleur. C’est clouée dans son lit après de multiples opérations que la jeune fille qui voulait devenir médecin se tourne vers la peinture. Pour l’aider, ses parents installent au-dessus de son lit un miroir pour qu’elle puisse se servir de son reflet comme modèle. C’est surement le déclencheur de sa passion pour les autoportraits. Sur près de 145 tableaux plus de 50 sont des autoportraits.

Plus que la douleur, c’est sa force qui transparait dans ses œuvres. Grande idéologue, elle adhère au parti communiste et milite pour l’émancipation de la femme.  Elle vit aussi des amours passionnés, notamment avec le peintre Diego Rivera qui devient son mari.

Célèbre de son vivant, sa consécration survint lors d’une exposition à New-York en 1938 consacrée à elle. Celle-ci fut organisée par André Breton l’un de ses plus grand fan.

Frida Kahlo s’inscrit dans le mouvement muraliste et celui du réalisme européen. Pour information le muralisme célèbre la culture mexicaine et ses racines précolombiennes dans des œuvres de grands formats, réalisées collectivement, dans des lieux publics

 

frida-kahlo-la-colonne-brisee kahlo dans une oeuvre et une histoire

Ce tableau de 1944 porte le titre révélateur de La colonne brisée. Frida créa cette œuvre durant l’age d’or de sa carrière. En effet, après l’exposition de New York elle croule sous les commandes. A tel point que cela altère sa santé. Ses douleurs au dos sont insupportables et elle doit remettre un corset pour soutenir sa colonne vertébrale.

Tout cela transparait dans ce saisissant autoportrait de Frida. Un désert en arrière-plan nous indique sa solitude. Elle en premier plan, reconnaissable par ses sourcils en V, est immobile comme figée. Toute sa vie peut se lire dans ce tableau. Son corps est fendu en deux et ne tient que grâce à un corset. La colonne vertébrale est remplacée par une véritable colonne architectonique brisée comme l’est sa vie. La douleur physique et morale est suggérée par les clous et les larmes qui coulent abondamment sur son visage.

Et pourtant malgré tout cela on voit sa force et sa ténacité. Elle nous regarde droit dans les yeux, la tête haute. Le corset et les clous peuvent nous faire penser à une réparation.

Ce tableau magnifiquement dur nous résume cet artiste à la perfection !

 

Pour plus de renseignement sur Frida Kahlo RDV sur le site officiel de la peintre : http://www.fkahlo.com/

 

 !!!! Je vous invite fortement à regarder le film Frida Kahlo de Julie Taymor datant de 2002. Salma Hayek y joue une saisissante Frida. Le film est magnifique et retrace à la perfection la vie de cet artiste hors du commun. !!!!

Bonne journée à tous et surtout à mes homologues féminines car il paraît que c’est notre journée ^^

 

2 Commentaires

  1.  
    Céline
    Céline écrit:

    oui en plus j’aime bien salma! :)

  2.  
    MyArtMag
    MyArtMag écrit:

    Moi aussi j’adore cette actrice !

Commenter

 
 

L'atelier de Néonat |
Bienvenue sur baolculture L... |
lestoilesdeso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mme de Pompadour
| les lutins ethnic
| Le Salon d'Anderson